Les types de verrues
a) Verrue vulgaire : verrue que l’on retrouve au niveau des mains, des doigts, des genoux et des coudes. Elles peuvent être planes ou rugueuses.
b) Verrue plantaire : verrue que l’on retrouve sous le pied, elle présente une surface souvent très rugueuse, parfois parsemée de points noirs. Cette verrue peut être douloureuse si elle siège au niveau d’un point d’appui.  L’inconfort ou la douleur sont souvent les raisons pour lesquelles les gens consultent.
c) Verrue péri-unguéale : verrue que l’on retrouve autour des ongles et parfois sous les ongles, elle présente une surface très rugueuse.

Clientèle atteinte
Environ 10% de la population est atteinte par ce virus. Les clientèles les plus à risque sont les jeunes enfants, les adolescents, les personnes souffrant d’eczéma, de transpiration excessive, les gens qui vivent une période de stress émotionnel et physique, les femmes enceintes et les gens dont le système immunitaire est plus faible.

Contagion
La verrue est contagieuse. On peut être infecté par une verrue de deux façons : par contact direct avec une personne ou par contact indirect avec une squame (petit morceau de la verrue) que l’on retrouve sur le sol des endroits publics, tels que gymnase, piscine, etc. Le virus qui cause les verrues se développe dans les milieux chauds et humides. Il envahit généralement la peau par le biais de petites coupures ou écorchures qui sont souvent invisibles à l’œil nu. La verrue peut apparaître seulement quelques semaines ou quelques mois après la contamination. Il se peut aussi qu’aucune verrue n’apparaisse puisque votre système immunitaire aura contrôlé le virus.

Si non traitées, les verrues peuvent se propager en grappes. Elles se propagent, entre autres, par le toucher, et elles sont encore plus contagieuses lorsqu’elles saignent.

Guérison
75% des verrues disparaissent en quelques semaines ou années sans traitement. 25% des verrues sont coriaces et tenaces : elles sont dites chroniques et nécessitent alors un traitement. Nous pouvons éliminer les verrues, mais le virus demeure dans votre corps en tout temps; c’est votre système immunitaire qui le neutralise. Si votre système immunitaire devient plus faible pour une raison quelconque, les verrues peuvent réapparaître au même endroit que la dernière fois ou ailleurs. Malheureusement, les récidives sont possibles. Certaines verrues disparaissent spontanément, alors que d’autres répondent difficilement au traitement ou réapparaissent au fur et à mesure. Le but de la plupart des traitements vise à provoquer une irritation locale qui déclenchera une réponse immunologique. Le traitement vise à faire disparaître la verrue, à réduire la douleur et à éviter la propagation de la verrue. L’évolution de la verrue est imprévisible, elle peut récidiver ou s’étendre après le traitement, mais elle peut également régresser spontanément.

Les verrues les plus difficiles à traiter sont les verrues plantaires qui sont situées au niveau d’un point de pression. La réapparition des empreintes digitales est un signe de guérison de la verrue.

Quand consulter?
Les différentes raisons de consulter :
1. Pour éviter la propagation de la verrue à nous-mêmes ou pour éviter de la transmettre aux autres.
2. Lorsque la verrue nous gêne et que l’on est affecté psychologiquement.
3. Lorsque la verrue entraîne de la douleur. Une verrue plantaire peut provoquer de la douleur surtout si elle est située au niveau d’un point de pression. La personne peut adopter une mauvaise posture, il est alors temps de consulter afin d’éviter d’autres problèmes.
4. Lorsqu’une verrue persiste, se multiplie ou réapparaît malgré les traitements «maison».
5. Lorsqu’une verrue déforme un ongle (verrue péri-unguéale).
6. Lorsqu’une verrue a une apparence suspecte (car il y a un risque, quoique très rare, que la verrue se transforme en lésion maligne).

Cela dit, la plupart des verrues sont sans gravité, bien qu’elles puissent être très agaçantes.